18/07/2007

Introduction

Lorsqu’un jour l’on décide de faire un peu de rangement dans les greniers et les caves et que l’on ré ouvre enfin des vieux cartons poussiéreux entreposés depuis de longues années, l’on se met à redécouvrir des choses à moitié oubliées et qui revenues à la lumière reprennent un sens nouveau et une valeur nouvelle.

Comme je l’ai déjà expliqué sur mon site principal « Le Culte de la Nature », j’ai fait des études d’architecte paysagiste à l’ESAJP (Ecole supérieure d’architecture des jardins et du paysage) d’Anderlecht, école fermée depuis pas mal d’années.

Aujourd’hui, je viens de retrouver mon mémoire de fin d’études qui date de 1985 et qui était consacré à la Forêt de Soignes.

En découvrant ces deux vieux classeurs constituant un travail de plus ou moins 400 pages et abordant une vue globale de cette forêt qui aujourd’hui est plus importante que jamais au niveau de l’environnement, l’idée m’est venue de redonner une nouvelle vie à ce travail qui m’a accaparé une année de ma vie.

Un an à la parcourir, à la photographier, y prélever des échantillons végétaux, soigneusement constitués en herbier, analyser les sols, la litière, bref presque y vivre à plein temps.

Plutôt que de remettre ces classeurs au fond de ma cave, pourquoi ne pas partager et rendre accessible toutes les données récoltées, en les mettant sur le net.

Toutes les données qui seront présentées ici, ne représenteront donc pas la situation actuelle de la Forêt de Soignes, mais un témoignage de ce qu’elle fut dans les années 1980.

Comme mon site principal me prend beaucoup de temps en recherches et rédaction, je posterai dans un premier temps toutes les pages scannées de ce travail, dès que je disposerai de temps, je les recopierai.

 

1

 

2

22:49 Écrit par Alain b dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Excellente idée... j'en serai un lecteur attentif.

Écrit par : GHB | 19/07/2007

Merci de partager ce mémoire.Je serai aussi un
lecteur attentif.
Amitié,Pierre.

Écrit par : Pierre | 19/07/2007

Les commentaires sont fermés.